Assa Abloy développe KS100, le nouveau lecteur qui sécurise les parcs informatiques

  Aujourd’hui, la plupart des sociétés essaient de protéger leurs données contre les cyber attaques. Cependant, les serveurs et baies informatiques demeurent encore trop peu protégés contre les attaques physiques, qu’elles soient accidentelles ou volontaires. Avec l’essor du big data, il devient nécessaire que les datas centers et sites partagés soient préservés d’intrusions non autorisées. ASSA ABLOY a donc décidé de faire de la sécurité des datas centers son cheval de bataille et a imaginé le système KS 100 à destination des baies informatiques.
Objectif : accompagner des entreprises dans la sécurisation de leur parc informatique ainsi que leur conformité avec les lois de protection des données. Car des obligations légales entourent le contrôle d’accès aux informations !


NOUVELLE ÈRE, NOUVEAUX CHALLENGES : LE MARCHÉ DE LA PROTECTION DES DONNÉES ÉVOLUE

Face à l’explosion du volume de données, dont l’hébergement peut être mis en commun (sites partagés), les sociétés doivent sécuriser plus que jamais leurs données sensibles des accès non autorisés. En effet, il arrive souvent que des sociétés soient amenées à recevoir des visiteurs pour effectuer des mises à jour, des réparations, installer des nouveaux serveurs ou encore effectuer une maintenance. Les sociétés ne peuvent pas ignorer les risques liés à la présence de personnes non-autorisées accédant à leurs équipements. Et puisque la puissance et le coût des serveurs augmentent, les défaillances et pertes de données qui pourraient survenir seraient d’autant plus dramatiques.

Lorsque la sécurité est violée, les coûts pour l’entreprise peuvent être astronomiques. IBM estime que le coût total moyen d’une violation de données est de 3,79 millions de dollars (le coût total des violations de données a augmenté de 23 % depuis 2013).
 


Par ailleurs, une perte de données sensibles peut être paralysante pour l’entreprise, destructrice de la confiance client dif ficilement acquise, dommageable pour la marque et génératrice d’amendes pour non-respect des réglementations. Par conséquent, pour des sociétés travaillant avec des sites de données partagés, il est capital de mettre en place un accès physique aux serveurs pour assurer un respect des normes et éviter des infractions coûteuses.
 

LE LECTEUR KS100 FILTRE ET SÉCURISE LES ACCÈS

  Aperio KS100 est un lecteur qui gère, pilote et contrôle les accès physiques aux serveurs et baies informatiques en temps réel. Le lecteur envoie des notifications en temps réel qui informent, alertent et gèrent les intrusions au niveau des serveurs. « Le nouveau lecteur Aperio ® KS100 sécurise vos données contre les pannes accidentelles coûteuses, contre les accès non autorisés et contre les infractions physiques » explique Mélanie Dubus, Responsable Marketing Contrôle d’accès chez ASSA ABLOY France. « KS100 améliore de façon significative la sécurité du centre de données, offrant aux entreprises et à leurs clients le plus haut niveau de garantie ». Par ailleurs, une ouverture à la clé ne peut pas être surveillée, alors qu’une ouverture par badge autorisé via lecteur Aperio ® peut l’être.

Aperio ®  KS100, intégré dans le système de contrôle d’accès du bâtiment, est donc une solution ultra performante permettant de détecter les sources d’incidents de toutes sortes. En effet, KS100 est compatible avec les badges existants. Enfin, les lecteurs Aperio® sont additionnables autant que souhaité, sans que cela ne génère de coût supplémentaire pour les badges d’accès.

Avec du contrôle d’accès sur les portes et sur les baies informatiques, les sociétés bénéficient dorénavant d’un contrôle poussé envers les personnes ayant accès aux sites, ainsi qu’un historique complet.


Comment cela fonctionne-t-il ?

Sans fil, le lecteur APERIO ® KS100 fonctionne avec les badges existants de contrôle d’accès. Facile à installer en lieu et place de la serrure existante, Aperio ® KS100 est alimenté en PoE (Power over Etdernet) et communique sans fil avec le système de contrôle d’accès, via un hub. Ce hub peut connecter 1 à 8 lecteurs Aperio ® au système de contrôle d’accès et bénéficie d’une portée de 15 à 25 mètres. Lorsqu’un badge autorisé se présente sur le lecteur Aperio® , les informations sont communiquées au système central. KS100 est compatible avec les badges RFID de technologie iCLASS ®, SeosTM, MIFARE ® et DESFire.

Avec la technologie Aperio ®, la circulation des clefs ne compromet plus la sécurité du serveur. Seuls les badges autorisés ouvrent les portes. Enfin, le statut de chaque porte peut être connu d’un simple clic.